La Digital Workplace, toujours une priorité de la transformation numérique

Elles ont changé d'avis sur le numérique. Avant la crise sanitaire, grandes entreprises et ETI françaises étaient 17 % à le considérer comme « éminemment stratégique ». Aujourd'hui, elles sont 44 %, selon une enquête réalisée auprès de 140 dirigeants et managers de ces catégories d'entreprise par Les Echos Etudes et Alliancy.

L'étude montre aussi qu'elles sont 89 % à avoir accéléré leur transformation numérique pendant la crise. Une situation qui leur a fait prendre conscience de « l'urgence de reprendre en main leur transformation digitale pour lui donner une autre dimension et d'autres ambitions, sous peine de se voir déclasser », expliquent les auteurs de l'étude.

Au chapitre de leurs nouvelles priorités, la question de la cybersécurité pointe en tête, posée par 59 % des interrogés. Suit la valorisation des données (43%), puis la généralisation du télétravail et de la Digital Workplace (41%).

Après avoir intensément recouru aux outils de collaboration temps réel (visioconférence, messagerie instantanée) et de partage de fichiers avec le télétravail, pour certaines accéléré le déploiement en cours d'une plate-forme collaborative, grandes entrerprises et ETI continuent ainsi de faire de la Digital Workplace un chantier urgent. Une dynamique toujours tirée par le télétravail, qu'elles sont 72 % à vouloir généraliser.

Le numérique progresse dans les TPE-PME

Côté TPE-PME, la transformation numérique a aussi le vent en poupe, montre la première édition du baromètre France Num, publié par la Direction générale des entreprises et réalisé par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), auprès de 2 800 entreprises de 0 à 249 salariés.

Cette étude montre que la perception des bénéfices concrets du numérique par les dirigeants et les indépendants s'est améliorée et que le taux d'équipement numérique des TPE-PME a fortement progressé.

Les interrogés sont 78 % à considérer que le numérique représente un bénéfice réel pour leur entreprise, contre 68 % avant la crise. Il facilite notamment la communication avec les clients, pour 79 % d'entre eux, mais aussi la communication avec les employés ou collaborateurs, pour 59 % des interrogés, soit 9 points de plus qu'avant la crise.

Côté équipement, la crise a d'abord accéléré la mise en place d'un site internet. Elles sont désormais 66 % à en posséder un, contre seulement 37 % auparavant. Mais la place des outils de collaboration s'est aussi renforcée.

Alors que TPE-PME étaient 17 % à possèder une plate-forme d'échange de documents en ligne entre collaborateurs avant la crise, elles sont aujourd'hui 43 %. Et elles sont 33 % à utiliser des outils de collaboration professionnelle, contre 21 % avant la pandémie.

Comme pour les grandes entreprises et les ETI, la première priorité des TPE-PME en termes de tranformation numérique concerne cependant la cybersécurité : 44 % des entreprises interrogées déclarent avoir peur de perdre ou de se faire pirater des données quand elles utilisent le numérique. Elles étaient 36 % avant la crise.

Promo Newsletter