La profession juridique, un bon client pour le réseau social d'entreprise

Les clichés ont la vie dure. Le juriste, en raison de son attachement au papier, serait réfractaire aux outils numériques. Il n'en est rien ! Dans de grands groupes, les départements juridiques et légaux se sont emparés du réseau social d'entreprise (RSE), parfois plus rapidement que d'autres directions.

Les cabinets d'avocats y viennent à leur tour. Le Groupe LLC & Associés (voir le retour d'expérience de cette semaine) s'est équipé de la plate-forme de Jamespot pour outiller les échanges entre sa centaine de collaborateurs. Un autre cabinet a fait le même choix.

La société de services BeWe, spécialiste d'Office 365 et de son RSE Yammer a fait de la profession juridique l'une de ses cibles prioritaires pour l'année 2016. Elle s'est associée avec l'intégrateur SB Consulting pour concevoir à leur intention un package qui mêle les outils collaboratifs et les applications métiers de Microsoft.

Pour Xavier Gendron, PDG et fondateur de BeWe, une plate-forme collaborative et sociale orientée métier aide à surmonter plusieurs défis : « en finir avec la tyrannie de la messagerie, consolider les informations des dossiers clients, centraliser l'accès aux connaissances, faciliter l'intégration des juniors... ».

Besoins importants et sous-équipement

De fait, les cabinets de taille intermédiaire (comptant quelques dizaines d'employés) sont de bons candidats au déploiement d'un RSE. A l'instar de nombreuses PME, ils sont généralement sous-équipés en matière d'informatique. Ils ne disposent pas toujours d'une gestion documentaire et les échanges entre collaborateurs se font principalement par téléphone ou e-mail.

A la nécessité de fluidifier les échanges s'ajoutent pour la profession juridique, comme d'autres entreprises de services, des enjeux de gestion des connaissances et d'accès aux expertises. Ce n'est guère évident pour peu que les équipes soient dispersées géographiquement.

Le RSE favorise également la mise en place d'une veille partagée – un enjeu essentiel dans le monde juridique - et il permet d'ouvrir son système d'information à des partenaires dont l'expertise est nécessaire pour répondre à des appels d'offres. C'est aussi le moyen de s'ouvrir à la mobilité. C'était d'ailleurs l'une des motivations du Groupe LLC & Associés.

Pour toutes ces raisons, les projets de RSE dans les cabinets d'avocats devraient se multiplier cette année, d'autant que les craintes liées au Cloud se lèvent progressivement.

Promo Newsletter