La proximité géographique avec l’éditeur, ça compte !

Ils sont près de 80, appartenant à une quarantaine d’entreprises, à avoir participé à un mini-sondage en ligne organisé par le cabinet Lecko sur leurs relations avec leur éditeur. Les résultats ont été publiés dans le tome 9 de l’étude annuelle sur les réseaux sociaux d’entreprise, sorti fin janvier.

Le volume de réponses ne permet de dresser qu’un tableau partiel. Celui-ci s’avère néanmoins riche d’enseignements. Il fournit une première indication sur la capacité des éditeurs à mobiliser leurs clients. Les spécialistes français se sont distingués, en particulier Jamespot.

Celui-ci a publié le lien du sondage sur la plate-forme réunissant son écosystème et il a invité ses clients à participer. Un premier a indiqué avoir répondu. Au cours des deux jours suivants se sont enchaînés les messages « Fait pour mon entreprise ».

Le phénomène d’entraînement a joué à plein. Savoir que ses pairs dans d’autres sociéts avaient pris quelques minutes pour répondre aux huit questions posées a boosté le niveau de participation.

Un podium 100% local

L’enquête portait sur trois grand thèmes : la proximité avec l’éditeur, la lisibilité de l’offre et de la roadmap et l’expérience client. C’est à chaque fois un éditeur local qui l’emporte, respectivement Jamespot, Knowledge Plaza et talkSpirit. Les deux premiers dominent le palmarès général et l’éditeur Open Source eXo, né en France, monte sur la troisième marche.

Les résultats confirment l’importance de la proximité géographique pour établir une relation de partenariat avec son fournisseur technologique. Il est plus difficile de se faire entendre et d’obtenir des réponses à ses questions de la part d’un éditeur dont les cercles de décision se situent outre-Atlantique.

La taille du fournisseur est un autre facteur à prendre en compte. Les entreprises peuvent peser sur les développements des petits éditeurs, alors qu’ils n’ont guère d’emprise, y compris les grands comptes, sur les évolutions des grandes plates-formes internationales.

Il faut aussi voir dans ses résultats un attachement plus important à la solution et aux équipes de l’éditeur, qui se sont impliqués dans l’accompagnement. Le choix d’une solution est aussi une affaire d’hommes.

Promo Newsletter