Le Community Manager, chaînon crucial du numérique

Toujours plus féminine et aussi un peu plus agée. En France, la population des Community Managers compte 72 % de femmes, contre 69 % en 2019, et son âge médian s'établit à 28 ans, même si les moins de 30 ans représentent la majorité (64 %), montre une enquête réalisée en septembre dernier par BDM auprès de 834 ces professionnels exerçant leur métier en France.

Si cette profession évoque encore pour vous l'image du stagiaire, oubliez. Les Community Managers sont en majorité (59%) des salariés en CDI.

Les stagiaires et alternants n'ont cependant pas quitté la scène. Ils représentent encore 13% de la profession. De leur côté, les indépendants (freelances ou auto-entrepreneurs) comptent, pour 15% des effectifs.

Que fait le Community Manager ? Son objectif n°1 reste la notoriété de la marque, pour 64% des interrogés. Mais 27 % ont aussi pour mission l’acquisition de nouveaux clients.

Au quotidien, leurs tâches sont très variées : animation des comptes de la marque sur les réseaux sociaux (96%), rédaction (80%), analyse des résultats de leurs actions (76%), production de photos ou d’images (75%), veille sur la marque et monitoring (65%), relation client (54%), production de vidéos (43%), communication d’influence et relation presse (31%).

Les TPE/PME en pointe

Autre enseignement, la répartition de la profession dans l'hexagone épouse de plus en plus celle du tissu économique. De fait, l’Île-de-France reste la région concentrant le plus de Community Managers (31%), mais la proportion de ceux travaillant en région continue de croître, notamment dans le Rhône (4,8 % des effectifs), la Loire-Atlantique (4,5 %), la Gironde (3,8 %), le Nord (3,4 %) et l’Ille-et-Vilaine (3,1 %).

La tendance se lit aussi dans la répartition par type d'entreprise. Ainsi, deux salariés sur trois (67%) travaillent dans une TPE/PME et 25 % des interrogés dans une ETI. Seuls 7 % des Community Managers officient dans une grande entreprise.

Une situation qui fait d'ailleurs de la profession, encore et toujours pourrait-on dire, le bras armé du numérique. Dans 66 % des cas, ils en sont en effet les seuls spécialistes dans l'organisation.

Promo Newsletter