Le e-commerce en mode décentralisation

La dimension locale est en voie d'expansion dans le monde du e-commerce. A côté du principe montant de la place de marché, lieu qui centralise la présence de commerçants venus de tous horizons et régions, professionnels comme particuliers, la thématique de la présence du magasin sur le web prend de plus en plus d'importance.

Présence sur ces grandes places de marché ou autre canaux web, bien sûr. Mais surtout existence à part entière, autonome. Une faculté que permettent notamment les solutions de web to store, grâce auxquelles il est possible de créer sur un site d'e-commerce une page spécifique pour chacun de ses magasins.

Quand on sait que 25 % des recherches sur Google concernent une localisation, que 60 % des Français se renseignant sur internet dans le cadre d'un achat finalisent ce dernier en point de vente physique et que, de toute façon, plus de 80 % des achats se font encore en magasin, il y a en effet matière à s'interroger sur l'opportunité de miser sur la dimension locale.

Google et Facebook sur les rangs

Google a d'ailleurs senti la tendance dès 2014, avec Google My Business, qui permet aux entreprises de créer des fiches qui remontent dans un bloc spécifique en tête des résultats lorsqu'une recherche est locale. Bing exploite aussi ce principe avec Places for Business.

Les moteurs de recherche ne sont pas les seuls à miser sur cette tendance au local. Facebook est aussi de la partie. «Le réseau social va réduire le reach sur les pages corporate, mais pas sur les pages locales, explique un connaisseur. Alors que sur une page nationale le reach atteint aujourd'hui 10-12 %, il est de 20-25 % pour une page locale. »

Facebook aurait-il des vélléités de se renforcer sur le marché publicitaire local ? Peut-être. Mais le phénomène pourrait en tout cas accélérer l'apparition de pages magasins sur le réseau social, même si un nombre croissant d'acteurs de la distribution ne l'ont pas attendu pour emprunter ce chemin.

De nouvelles start up prennent aussi en compte cette montée en puissance de la dimension locale sur le web afin de proposer de nouvelles solutions, orientées collaboratif, à l'instar de certaines de celles que nous vous présentons dans notre article tendance de la semaine : Trois start up d'e-commerce branchées collaboratif.

Promo Newsletter