Le management collaboratif, c'est pour demain !

Plus collaboratif, le management ? Le bilan que dresse la nouvelle édition de l'Observatoire du management réalisé par le cabinet Oasys et l'institut de sondage Kantar a de quoi laisser perplexe.

Pour 67 % des 751 managers interrogés, le management dans leur organisation a bel et bien évolué vers des méthodes plus collaboratives. Mais du côté des 750 salariés sondés, seuls 44 % partagent cet avis.

A noter que la situation semble encore moins favorable dans le secteur public, où 59 % des managers estiment que leur propre manager est devenu plus collaboratif, un avis partagé par seulement 36 % des salariés.

Autre illustration de ce bilan mitigé, la montée en puissance des process. Seuls 54 % des managers et 38 % des collaborateurs estiment que le management a évolué vers plus d'agilité. Pour les autres – 46 % des managers et 62 % des salariés, il a au contraire évolué vers plus de process.

Là encore, le secteur public se distingue, ce dernier avis y étant partagé par 56 % des managers et 71 % des collaborateurs.

Le numérique, un facteur aggravant

Souvent présenté comme un vecteur de changement du management, le numérique ne semble pas non plus tenir cette promesse.

Si 43 % des managers estiment quand même que le numérique leur a permis de libérer du temps jusque-là destiné à l'administratif pour le consacrer à leur équipe, seulement 22 % des salariés constatent ce changement.

Pis, pour 37 % des managers et 35 % des salariés, le numérique a au contraire dégradé la situation, le manager passant davantage de temps devant son écran et se coupant de son équipe.

La situation n'est pas meilleure quant à l'apport du numérique dans le management à distance, 37 % des managers et 35 % des salariés jugeant que sa qualité s'est détériorée, laissant trop de place au contrôle et pas assez à la confiance.

Seuls 39 % des managers et 19 % des salariés considèrent que le numérique est bénéfique au management à distance, le rendant plus simple et plus rapide.

Quant aux 25 % de managers et 46 % de salariés restants, ils n'ont perçu quant à eux aucun changement.

Le collaboratif, oui mais...

En dépit de ce bilan mitigé concernant la montée en puissance du management collaboratif, 73 % des répondants continuent néanmoins de le voir d'un bon œil.

Mais – est-ce la conséquence de ce même bilan mitigé ? – les avis sont moins tranchés : 20 % seulement pensent qu'il est plus épanouissant et plus efficace que le management traditionnel, quand 17 % estiment qu'il fonctionne mieux dans les jeunes entreprises ou les start up que dans les organisations classiques et 36 % pensent que c'est une bonne approche mais pas toujours compatible avec les contraintes du quotidien.

Quant aux moins emballés, ce sont les salariés des grandes entreprises (entre 1000 et 5000 personnes), qui sont 60 % à exprimer leurs doutes quant à l'efficacité du management agile.

Côté managers, l'on reste cependant en majorité (61%) confiant dans l'amélioration à venir du management dans l'entreprise. Un optimisme motivé par leur meilleure implication dans le projet collectif de l'organisation ?

Ils sont en tout cas 80 % à déclarer que la direction réunit régulièrement les équipes pour partager la stratégie et le plan d'action de l'entreprise, quand les salariés ne sont que 43 % à faire ce même constat.

Promo Newsletter