Le succès de Yammer fait le bonheur des autres éditeurs

Les grands éditeurs de réseaux sociaux d'entreprise devraient remercier Yammer. C'est sans doute l'un de leurs meilleurs agents en avant-vente. De nombreuses entreprises ont fait leurs premiers pas sociaux avec le service de micro-blogging avant de basculer vers une plate-forme plus riche fonctionnellement, aux capacités de personnalisation plus développées et qui s'intègre mieux avec les autres briques du système d'information.

Avant d'opter pour Jive, Alcatel-Lucent et la société de services Devoteam ont laissé se développer les usages autour de Yammer. Dans les deux cas, les initiatives ont été lancées sous l'oeil bienveillant de la direction, mais sans son appui officiel.

L'outil a eu tôt fait de séduire les employés et de mettre en évidence le besoin d'un outil d'échange et de partage qui traverse l'organisation. Chez l'équipementier, en 18 mois (entre décembre 2008 et juin 2009), quelque 10 000 des 77 000 employés ont rejoint spontanément Yammer, qui s'est imposé comme un hub de support. 

Autre exemple français avec le groupe de restauration Elior. Il a fait le choix du portail Liferay pour son intranet 2.0 et outiller ses communautés. L'une d'elles, celle des formateurs relais, s'appuyait déjà sur Yammer.

Gratuité et simplicité, facteurs clés d'adoption

Le service en ligne de l'éditeur américain séduit aussi les entreprises qui ont besoin de mettre en place des groupes projet. Chez Atos, une équipe de 30 personnes a été constituée pour définir les usages des réseaux sociaux. Elle s'est appuyée sur Yammer, un outil qui n'était pourtant pas autorisé par l'informatique. 

La simplicité de l'outil et sa gratuité (dans la version freemium) favorisent l'émergence d'initiatives et le développement des usages sociaux. Il suffit d'appartenir à un même nom de domaine pour fonctionner en réseau. Revers de la médaille, il arrive que des initiatives concurrentes se font jour dans des grands groupes. 

Au détour d'une conversation, des employés d'un constructeur automobile ont ainsi découvert qu'ils échangeaient dans des espaces traitant de problématiques identiques, mais rattachées à des noms de domaine différents. 

Avant que Sogeti, société de services de 20 000 personnes, déploie Connections, le réseau social d'IBM, il existait une communauté d'architectes sur Yammer et une autre sur Ning. 

Yammer joue à fond l'effet viral pour favoriser l'adoption de son outil. Ce qui est un atout dans la plupart des cas peut toutefois se transformer en inconvénient pour des projets nécessitant un périmètre restreint d'utilisateurs. Avec la version gratuite, il est en effet impossible d'empêcher un salarié de rejoindre le réseau. Il peut être retiré, mais pourra se réinscrire aussitôt. 

Une version Premium enrichie de fonctions d'administration et d'intégration  

Le succès de Yammer n'a pas échappé aux éditeurs de réseaux sociaux d'entreprise. Ainsi, en début d'année, Socialtext a annoncé un outil gratuit pour migrer les entreprises vers sa propre plate-forme sociale. 

Heureusement pour lui, Yammer réussit à basculer une partie de ses clients vers la version Premium, payante, qui offre notamment des capacités d'administration et des services d'intégration vers Sharepoint ou Salesforce.com. L'éditeur a aussi étendu son spectre fonctionnel pour se positionner comme une plate-forme sociale et non plus un service de micro-blogging. 

Le cas de Capgemini avec ses 30 000 membres constitue l'une des belles références payantes. Il arrive aussi à Yammer de prendre le relai de projets qui n'avaient pas su trouver leur public. Cela a été le cas dans une société de conseil belge qui avait opté dans un premier temps pour Ning. 

Comparaison entre Jive et Yammer

La société Spectrum propose un service en ligne pour comparer les outils sociaux. Parmi les 10 outils testés figurent Jive et Yammer. Les graphes globaux mettent bien en évidence la richesse de Jive, plate-forme plus complète, plus chère aussi. L'intérêt du benchmark est de pouvoir zoomer sur des fonctions précises. En matière d'intégration à l'entreprise, l'accès via une API est jugé plus facile dans le cas de Yammer que celui de Jive.

Comparaison Jive et Yammer

 

Promo Newsletter