Où trouve-t-on le plus de CDO ?

Les Chief Digital Officers sont peut-être appelés à disparaître d'ici quelques années, comme se plaisent à le souligner nombre d'entre eux. En attendant, ils sont toujours plus nombreux.

Une étude de Strategy&, du cabinet PwC, révèle que leur nombre a triplé depuis 2015 au sein des 2 500 plus grandes firmes mondiales. Près d'une sur cinq a désormais son CDO.

C'est dans la région EMEA, tout particulièrement en France, que le directeur du digital a le plus la cote : 38% des grands comptes en ont nommé un, contre 23% en Amérique du Nord et seulement 7% en Asie et Océanie.

Loin de se réduire, ces écarts se sont accentués au cours des deux dernières années, traduisant des différences d'approches dans la manière d'appréhender la transformation numérique.

Les banques et les assureurs veulent leur directeur du digital

Mais les changements les plus importants intervenus depuis 2015 sont liés aux secteurs d'activité. C'est désormais dans l'assurance que l'on retrouve la plus grande proportion de CDO (35%) devant les sociétés de communication et des médias (28%), les banques et l'industrie des biens de consommation (27%).

Les banques et les assurances sont désormais en première ligne pour recruter des CDO. Un bel exemple de ce mouvement est la nomination à la fin de l'année dernière d'un directeur digital au sein de la Banque de France.

Il est chargé de travailler tout à la fois sur la culture de l'entreprise, qui inclut la collaboration, l'exploitation et la valorisation des données, les processus métier et l'innovation.

Un profil qui évolue

Une autre tendance concerne le profil des directeurs digitaux. En 2015, la moitié des CDO en place en 2015 venaient des fonctions marketing et commerciales. Seuls 14% d'entre eux avaient un parcours technologique. Ils sont désormais un tiers.

Ce qui fait dire aux consultants de Strategy& que les entreprises privilégient une approche holistique pour se transformer et ne misent plus seulement sur la simplification des ventes.

Promo Newsletter