Quand Amazon inspire AccorHotels

Quelle entreprise peut faire l'économie d'une réflexion sur la transformation numérique ? Certainement pas le groupe Accor, devenu AccorHotels depuis quelques jours.

En novembre 2014, il annonçait un plan digital doté d'un budget de 225 M€ sur cinq ans et, en avril dernier, il reprenait Fastbooking, fournisseur de services numériques aux hôteliers (réservation, référencement...)

Mercredi 3 juin, il a annoncé un investissement supplémentaire d'une vingtaine de millions d'euros pour soutenir l'ouverture de sa plate-forme de réservation en ligne à des hôteliers indépendants.

A l'horizon 2018, la place de marché AccorHotels.com proposera 10 000 références, soit bien davantage que les 3 800 établissements du groupe.

Cette dernière initiative est une réponse aux changements intervenus dans la chaîne de valeur. Les intermédiaires numériques captent désormais 15% des profits de l'industrie hôtelière et les agences de voyage en ligne ont doublé leur part de marché en cinq ans.

AccorHotels muscle ses capacités de distribution et compte étendre l'audience de sa plate-forme. Alors qu'il s'est longtemps contenté de proposer un site marchand, commercial et transactionnel, il raisonne désormais place de marché.

L'objectif est d'intéresser le plus grand nombre d'internautes en proposant un site attractif. AccorHotels s'inspire clairement de la démarche des géants du web, comme l'a expliqué son PDG Sébastien Bazin.

Le premier cercle de visiteurs d'Amazon se compte en millions. Le deuxième, 20% de la taille du premier, est constitué de prospects et le troisième, celui des clients, ne représente plus que 2% de l'audience du site.

Les GAFA du secteur hôtelier

AccorHotels débute une nouvelle histoire en ligne, qui nécessitera de fournir davantage de contenus et services en propre ou via son écosystème.

Le plan digital s'est d'ores et déjà traduit par l'embauche d'une centaine de nouveaux collaborateurs. Quant au partenariat avec Tripadvisor, il va être étendu aux hôtels indépendants présents sur AccorHotels.com.

« Vous connaissez les GAFA, vous allez découvrir les BATA : Booking, AccorHotels, Tripadvisor, Airbnb », a lâché Sébastien Bazin.

La transformation digitale externe du groupe est en marche. Il sera intéressant de mesurer l'avancement de son pendant interne, soutenu par un réseau social d'entreprise (voir le retour d'expérience que nous lui avions consacré).

Promo Newsletter