Rentrée presque calme pour les éditeurs de logiciels sociaux

L'été s'achèvera-t-il comme il a débuté et s'est déroulé dans le monde des outils sociaux et collaboratifs ? L'effervescence qui régnait l'année dernière à la même époque est en tout cas loin.

En septembre 2012, nous en étions encore à digérer le rachat de Yammer par Microsoft survenu en juin, ou encore le lancement de deux versions majeures de réseaux sociaux d'entreprise (RSE), Connections 4.0 d'IBM et la version Saas de Jive 6.

Tandis que Salesforce s'apprêtait à dévoiler sa solution RH Work.com, que SAP et Oracle semblaient plongés dans une profonde réflexion sur leur vision des technologies sociales, c'est un autre spécialiste des logiciels d'entreprise, Infor, qui profitait de l'été pour lancer SocialSpace, une solution de RSE connectée à ses applications métier, « ancêtre » de Ming.le, sorti lui en mai dernier.

Cette année, l'on pourrait dire que l'événement de l'été aura davantage tenu du non-événement. Je veux parler de la dernière version du RSE de SAP, Jam, sortie au mois d'août. Non pas que les nouveautés qu'elle apporte ne soient pas intéressantes, comme vous pouvez le constater dans l'article que nous lui consacrons cette semaine (SAP fait évoluer Jam en douceur et rentre dans le rang).

Mais après tout le tapage fait par les théoriciens de l'éditeur pour démonter le principe de réseau social d'entreprise autonome, une petite explication sur cette version semblant aller à rebours de ce même discours aurait mieux valu qu'une sortie en quasi-catimini.

Le mystère Socialcast et des Belges en Suisse

Mais bon... Pour trouver un peu d'effervescence, c'est quand même vers les Etats-Unis qu'il faut en premier lieu se tourner. Là-bas, les interrogations montent en cette rentrée sur le devenir de Socialcast, la solution de RSE rachetée en juin 2011 par VMware, la filiale d'EMC.

Une première alerte avait retenti mi-juillet, suite à la vente par VMware de la messagerie collaborative Zimbra à l'éditeur de RSE Telligent. Pour le cabinet de conseil Aragon Research, les choses étaient ainsi entendues : cette vente, après celle de l'outil de présentation en ligne SideRocket, signait la sortie de VMware du marché des outils collaboratifs, comme l'indiquait le cabinet dans une infographie. Mais quid de SocialCast dans ce cas ?

La question a ressurgi brusquement en ce début du mois de septembre, suite à la conférence VMworld 2013 qui se tenait à San Francisco fin août, où Socialcast avait purement et simplement disparu du programme.

« Des nouvelles de Socialcast ? Aucune. Zappé. Les dossiers de presse de VMware ne citaient pas même son nom. Et c'est dommage. Peut-être pas pour les plus de 22 000 participants à VMworld, mais pour ceux d'entre nous qui suivons Socialcast ou travaillons avec. Même les analystes étaient surpris », écrit la consultante Virginia Backaitis dans un long article qu'elle consacre à la question sur le site CMSwire.

Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles, comme lui a fait remarquer Alan Lepofsky, l'un des analystes du cabinet Constellation Research ?

En Europe, pour trouver de l'agitation (et des éditeurs qui ne semblent pas prêt à sortir du collaboratif), il fallait avoir un pied en Belgique et l'autre en Suisse, puisque l'éditeur de RSE belge Knowledge Plaza vient en effet d'acquérir son cousin Suisse HyperWeek.

Une acquisition qui lui permettra, outre de prendre pied en Suisse, de viser le marché allemand et même espagnol, comme nous vous l'expliquons dans l'article rendant compte de cette opération.

La nouvelle a en tout cas produit son effet dans le monde des éditeurs de réseaux sociaux d'entreprise français. Certains commencent sérieusement à s'interroger sur la vie au-delà de l'hexagone.

Promo Newsletter