Twitter en forme et incontournable

Et si Twitter finissait par s'en sortir ? Le réseau social vient de publier ses résultats du premier trimestre 2018 et a surpris les analystes financiers. Il y a un an, l'entreprise était en perte de 62 M$. Cette fois, elle est bénéficiaire de 61 M$.

Mieux, pour la première fois de son histoire, elle est dans le vert deux trimestres de suite. De quoi réchauffer le cœur des investisseurs mais aussi redonner des ailes à Twitter.

Après avoir connu plusieurs vagues de licenciements depuis 2015, le réseau social a décidé de réembaucher. Une campagne de recrutement est prévue cette année, elle devrait faire grimper l'effectif à hauteur de 10 à 15 % de la masse salariale actuelle. Aujourd'hui, le réseau social compte 3350 employés.

Côté revenus, ils atteignent 655 M$, contre 600 attendus par les analystes. La part des revenus publicitaires est de 575 M€ et en progression de 28 % sur un an glissant, notamment grâce au format video, sur lequel Twitter a beaucoup misé.

De fait, il semble que les annonceurs aient aussi repris confiance. La progression de l'audience du réseau social devrait encore les rassurer. Le nombre d'utilisateurs progresse de 3 % par rapport à l'année dernière, à 336 millions d'utilisateurs.

Encore plus rassurant, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a indiqué que l'engagement des utilisateurs était en progression. De quoi inciter les annonceurs à renforcer leurs investissements publicitaires dans le réseau social.

« Twitter, c'est là où toutes les conversations naissent »

Si l'on a souvent pointé du doigt la nature réduite de son audience, que ce soit en termes de profils – avant tout des CSP+ – ou de taille, notamment par rapport à un Facebook (2,2 Milliards d'utilisateurs, en croissance de 13 %, selon les résultats trimestriels publiés par le réseau social jeudi 26 avril), force est de constater que Twitter a réussi à devenir aussi incontournable que le réseau social de Mark Zuckerberg sur le plan des usages.

D'autant plus incontournable que, comme l'indiquait une responsable communication d'un grand groupe : « Twitter, c'est là où toutes les conversations naissent. » Elle aurait pu ajouter : avant de se propager dans tous les médias.

Les entreprises l'ont d'ailleurs bien compris. Elles sont de plus en plus nombreuses à lancer des démarches d'Advocacy Marketing, comme nous le constatons dans notre article tendance cette semaine (Les démarches d'Advocacy Marketing ont le vent en poupe), et à le faire en centrant leur dispositif sur Twitter, reléguant parfois Facebook à un usage plus local ou moins institutionnel.

Promo Newsletter