Twitter : ne m'appelez plus réseau social !

Il est rare d’évoquer les réseaux sociaux, sans que ne soient immédiatement accolés les noms de Facebook et Twitter. Problème, le second ne veut plus  qu’on le considère comme tel.

Prenez Kevin Thau, le vice-président en charge du développement de Twitter. Non seulement, il a commencé sa présentation à Nokia World la semaine dernière en déclarant que « Twitter n’est pas un réseau social », mais pour que cela soit bien clair, il a fait projeter le message en lettres énormes derrière lui.

Une fenêtre sur l'actualité du monde

Twitter, pas un réseau social ? Non, il s’agit d’un réseau d’information affirme Kevin Thau. Et plus précisément détaille-t-il, Twitter, ce sont des nouvelles, des contenus, de l’information.

Considérer Twitter comme un réseau social, c’est se méprendre sur l’usage qui en est fait, explique-t-il. Certes, la vocation initiale du réseau était d’informer les autres de ce qu’on faisait. Mais c’est de l’histoire ancienne, et même discuter est devenu un usage minoritaire.

Alors que chaque jour Twitter s’affirme davantage comme le vecteur de diffusion en temps réel des contenus. Twitter, le meilleur moyen de découvrir ce qui se passe dans le monde, proclame fièrement sa page d’accueil. Oui, mais comment expliquer cette volonté soudaine de se démarquer des réseaux sociaux ?

Ne pas se contenter d'être le suiveur de Facebook

La première explication est que Twitter a acté qu’il avait perdu toute chance de rivaliser avec Facebook. L’aspect clé en main et ludique de Facebook a définitivement triomphé. Mieux vaut donc se présenter comme le champion de l’information que de se résigner au rôle d’éternel second des réseaux sociaux.

La seconde, c’est qu’à l’heure de la monétisation, la problématique d’audience revient au premier plan. La très grande majorité des visiteurs du site Twitter n’ont même pas créé de compte et se contentent de lire les tweets. Cela ne dérange pas Twitter, du moment qu’ils viennent et trouvent leur compte.

Twitter sait qu’on ne dicte pas les usages. Si ceux-ci évoluent vers la consommation des contenus, Twitter est prêt à suivre. La possibilité sur le nouveau site Twitter de consulter directement les contenus multimédias, ceux de YouTube et autres site du web 2.0, va dans ce sens.

Mais il va falloir négocier cette évolution et cette ouverture vers le grand public sans faire fuir les professionnels et utilisateurs de la première heure. Or ceux-ci ne sont pas prêts à accepter que Twitter cesse d’être un réseau social.

Promo Newsletter