Un accompagnement de plus en plus diversifié

La formation figure toujours en bonne place dans les dispositifs d’accompagnement au changement. Selon la dernière étude menée par le cabinet Arctus, huit entreprises sur dix proposent des tutoriels et des guides d’utilisation.

On note toutefois que près d’un tiers d’entre elles organisent en parallèle des webinars et des conférences en ligne. Ce format interactif a l’avantage de répondre au principal enjeu des projets digitaux : le déploiement de nouveaux usages.

Savoir se servir d’un outil collaboratif ne garantit pas son appropriation. Il faut aussi que les premiers concernés, c’est-à-dire les utilisateurs, y trouvent leur compte. Cela suppose qu’ils soient à même de faire le lien avec leur quotidien et d’identifier des bénéfices concrets.

Les réseaux d’ambassadeurs se généralisent

Dans cette logique, les réseaux d’ambassadeurs, déployés dans 60% des entreprises interrogées, sont appelés à jouer un rôle essentiel. Encore faut-il s’entendre sur leur rôle, qui varie largement d’une entreprise à l’autre.

L’ambassadeur n’est parfois qu’un simple relai de communication, auquel cas son influence s’avère limitée. En revanche, s’il s’agit d’un praticien aguerri, qui s’est approprié l’outil pour ses propres besoins, il devient alors une source d’inspiration pour ses collègues.

Le reverse mentoring ne connaît pas le même interêt. Seuls 7% des 136 répondants à l’étude déclarent que leur entreprise a recours à ce dispositif. BNP Paribas Leasing Solutions y croit. Il en a fait un élément clé de son dispositif d’accompagnement au changement (voir à ce sujet notre retour d’expérience).

Une communication dans la durée

A la formation et aux actions de sensibilisation s’ajoutent des plans de communication : événements de lancement, vidéos de promotion, campagnes d’affichage et contenus éditoriaux publiés sur différents supports.

Cet effort de communication demande à s’inscrire dans la durée. Il est cependant freiné par la difficulté des entreprises à identifier des initiatives pouvant déboucher sur de belles histoires à raconter. La mise en place de réseaux d’ambassadeurs devrait les y aider.

Si les entreprises sont de plus en plus convaincues de l’importance de concevoir un plan d’accompagnement au changement, les trois quarts y consacrent moins de 10% du budget du projet et seule une petite majorité fait appel à des ressources externes, principalement des cabinets de conseil. 

 

Promo Newsletter