Une approche opérationnelle de l'Entreprise 2.0

C'est un fait acquis : les grandes promesses de l'Entreprise 2.0 ne sont pas atteintes. Des nombreuses études sorties ce printemps, on retient que les organisations sont toujours plus nombreuses à vouloir s'équiper, mais que dans le même temps les pratiques collaboratives ont tendance à marquer le pas chez celles qui les ont devancées.

Les causes sont multiples et interdépendantes. On peut à ce sujet consulter l'analyse que livre Nicolas Steinmetz (Le spleen des adeptes de l'Entreprise 2.0) après trois ans de pratique au sein d'un grand groupe.

L'une des réponses – ce n'est pas la seule - passe par une approche métier, centrée sur les besoins opérationnels des employés. Bertrand Duperrin prédit « le retour en grâce des praticiens métiers en lieu et place des apprentis geeks » à la fin de son  billet (Entreprise 2.0 et Social Business : de la cité fantôme aux catacombes) 

Ça tombe bien, cette semaine Collaboratif-info vous propose un retour d'expérience résolument métier, venu d'un besoin terrain. C'est pour outiller l'équipe commerciale de Sodexo chargée de vendre des Chèques Restaurant qu'a été mise a leur disposition une application sociale, connectée aux bases de données clients, prospects et affiliés de l'entreprise.

Des applications sociales sur mesure

Sa particularité est de ne pas reposer sur un réseau social d'entreprise, mais d'avoir été développée sur mesure à partir du framework de 7Circles, un éditeur français. Un autre représentant local, Entropic Synergies, s'engage aussi dans le développement de réseaux sociaux verticaux.

Cette approche est intéressante, car elle représente une voie nouvelle pour les entreprises. Elles avaient déjà d'autres façons de faire face aux besoins d'équipes métier : en définissant des objets spécifiques dans un réseau social généraliste, en connectant ce dernier à des applications métier (les deux pouvant être combinées) ou en optant pour le frontal social d'un progiciel, lorsqu'il existe. 

Bien entendu, ces différentes solutions techniques ne constituent pas la solution miracle à l'émergence de l'Entreprise 2.0. Les questions de transformation de la culture, de l'organisation, du management, du mode d'évaluation des employés... restent posées.

Certains risquent même de s'alarmer de l'apparition de nouveaux silos sociaux. En attendant que les outils se causent entre eux (ce qui arrivera inévitablement sous la pression des entreprises, on commence à le voir), ne vaut-il pas mieux répondre localement à un besoin que de vouloir à tout prix imposer une plate-forme pensée pour toute l'entreprise ?


Promo Newsletter