Wiki : pourquoi ça marche mal

Et si le wiki n'était finalement pas un si bon logiciel d'entreprise ? Une telle supposition aurait peut-être fait bondir, il y a encore un an ou deux. Parmi tous les outils issus du web 2.0 grand public, le wiki apparaissait comme le plus facilement adaptable au monde professionnel. Plus que le blog ou le micro-blogging, car mieux à même de servir les besoins de consolidation des contributions des usagers et de capitalisation du savoir des entreprises.

Aujourd'hui, le wiki peine à concrétiser ses promesses. Bien sûr, il compte toujours d'ardents défenseurs, mais les belles réussites en entreprise ne sont pas légion. Et les doutes sur son utilité se font jour. Ceux-ci ont d'autant plus de poids qu'ils émanent non pas de sceptiques historiques, mais d'un professionnel qui a bataillé pour l'imposer. « En termes technologiques on n'a jamais vu un wiki bien utilisé », fait remarquer le PDG d'un éditeur de réseau social d'entreprise. Il se demande s'il va continuer à proposer cette brique dans sa suite logicielle.

Tout le problème tient à la souplesse qu'offre un wiki, notamment en termes de structure et à l'appropriation que chacun en fait. Le wiki oblige à avoir une idée de ce que l'on veut bâtir. « Sinon, chacun des contributeurs met en avant les liens vers les parties qu'il a créées », poursuit le PDG.

Dans sa version débridée, le wiki s'apparente à une collection de blogs, sans cohérences éditoriale et de présentation. Tout le contraire de Wikipedia. Si ce dernier marche si bien, c'est d'abord que sa structure – celle d'un dictionnaire – est comprise de tous. Ensuite, sa mise en forme est implacable et appliquée à l'ensemble des pages.

Dans le monde de l'entreprise, s'il s'agit de faire de la co-création de documents, il vaut sans doute mieux s'orienter vers un service de bureautique en ligne. Google Apps, Zoho, Acrobat.com le font très bien. Et les moteurs de recherche se débrouillent de mieux en mieux avec les applications conversationnelles, qui permettent aussi de capitaliser.

Promo Newsletter