Workplace se raccroche à Microsoft 365

Le 9 novembre dernier, Carrefour a annoncé sa décision de déployer Workplace, le réseau social d'entreprise de Meta (ex-Facebook). Celui-ci sera destiné à ses 360 000 employés.

Un beau contrat pour Workplace, même s'il s'apparente un peu à l'échange de bons procédés. Il s'intègre en effet à un vaste partenariat entre le distributeur et Meta visant à accélérer la transformation numérique du premier sur son cœur de métier.

Le développement d'une application regroupant tous les services de Carrefour et permettant de réaliser des campagnes publicitaires ciblées est ainsi surtout au programme, de même que la mise à disposition d'outils à destination des magasins pour gérer leur communication marketing sur les médias sociaux de Meta : Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger.

Echange de bons procédés parce que, cinq ans après son lancement, Workplace ne s'est pas fait la place que certains lui prédisaient, le voyant dominer le marché, voire faire jeu égal avec les plus gros acteurs de la collaboration.

Coincé dans la communication interne

En mai dernier, le réseau social annonçait tout de même 7 millions d'utilisateurs payants, en progression de 40 % sur un an. Workplace est notamment déployé dans de grandes entreprises : Adeo, Nestlé, Danone, Starbucks, Delta Airlines, Kering, etc.

En dépit de ses évolutions fonctionnelles sur le terrain de la collaboration (partage de fichiers, gestion de tâches…), la communication interne est restée son usage de prédilection. Sa capacité à faciliter la connexion de l'ensemble des employés, y compris ceux de terrain, est notamment reconnue.

Un positionnement qu'une autre annonce est d'ailleurs venue comme sceller, au lendemain de celle de Carrefour, puisqu'elle concernait un partenariat entre Meta et Microsoft pour intégrer Workplace et Teams.

Dans Workplace, il sera possible de participer à une réunion Teams. Et depuis Teams, d'accéder à du contenu de Workplace, via une app. Ces intégrations font suite à d'autres annoncées par Meta en mai dernier, concernant la connexion de Workplace à OneDrive, Sharepoint et la suite Office 365.

Loin d'être venu concurrencer Microsoft sur le terrain de la collaboration, Workplace n'a aujourd'hui, comme la majorité des acteurs, d'autre choix que de se connecter à ses outils, dont Teams, qui compte lui 250 millions d'utilisateurs.

Promo Newsletter