L’entreprise fait l’impasse sur l’e-management