Jean-François Ballay : «Qui dit socialisation ne dit pas forcément apprentissage collectif»