« Si 40% des collaborateurs utilisent Yammer, c’est parce que sa finalité est comprise »