Facebook et Twitter à la peine et les nuages s'amoncellent