Espaces collaboratifs : avantage au conversationnel