Les outils collaboratifs victimes des modes de travail