Transformation

Le management libéré réconcilie salariés et dirigeants de Mini Green Power

Quitter une bonne situation dans les énergies fossiles pour s'engager dans le renouvelable et retrouver du sens, c'est le virage pris par les fondateurs de Mini Green Power. Dans leur ambition, ils misent beaucoup sur de jeunes recrues, qu'ils entendent former à des métiers pointus. Deux ans plus tard, cette stratégie se révèle une impasse. Beaucoup de jeunes ont été formés, mais en vain, le taux de départ atteignant 30 %. Le lancement d'une démarche Happy at Work va mettre les deux entrepreneurs face à l'état des lieux humains de leur start up. Une véritable douche froide...

Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article

Vous êtes abonné

Être abonné à Collaboratif-info, c’est bénéficier :

  • Du retour d'expérience de vos pairs
    à travers leurs projets et leur mise
    en œuvre du collaboratif au quotidien.
  • De l'analyse des tendances du collaboratif : usages, outils, management.
  • D'une information exclusive
    sur l'actualité du secteur.
Voir les offres d’abonnement

Promo Newsletter