Collaboration étendue

Le ministère de l’écologie passe à la vitesse supérieure pour animer ses réseaux

Le ministère de la Transition écologique et solidaire comble son déficit d’outillage en matière d’animation de communautés professionnelles. Depuis le début de l’année, il teste une plate-forme collaborative et sociale appelée à se substituer à la messagerie, utilisée pour diffuser des newsletters. Cinq réseaux pilotes réunissant près de 500 membres issus des sphères publiques et privées participent à l'expérimentation. Les premiers retours sont prometteurs : l'information circule de manière plus fluide, l'accès aux documents est plus aisé et les interactions entre les membres sont plus nombreuses...

Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article

Vous êtes abonné

Être abonné à Collaboratif-info, c’est bénéficier :

  • Du retour d'expérience de vos pairs
    à travers leurs projets et leur mise
    en œuvre du collaboratif au quotidien.
  • De l'analyse des tendances du collaboratif : usages, outils, management.
  • D'une information exclusive
    sur l'actualité du secteur.
Voir les offres d’abonnement

Promo Newsletter