Collaboratif : deux leaders, mais un vaste choix

Il n'y a pas que Google et Microsoft dans le monde du collaboratif. Si G Suite (le nouveau nom de Google Apps for Work) et Office 365 dominent allègrement un marché délaissé par la plupart des grands noms du logiciel, il existe aussi de nombreuses solutions conçues par des éditeurs spécialisés qui gagneraient à être davantage connues.

Une première famille est constituée de logiciels qui viennent enrichir ces grandes plates-formes ou simplifier leurs usages. Ainsi dans l'univers de Microsoft, le plus dynamique, sont apparues des solutions comme Powell 365 (voir notre article à ce sujet) et Unily ou encore Beezy, Hoozin et LiveTiles.

Elles ont en commun de s'appuyer sur les technologies de Microsoft, en particulier Sharepoint, pour proposer des portails collaboratifs, voire de véritables environnements numériques de travail. Elles se distinguent par leur simplicité, tant lors de la mise en place que lors de l'utilisation.

Dans le monde de Google, on retrouve des solutions métiers qui viennent câbler des scénarios grâce à des outils de modélisation de processus. Des éditeurs/intégrateurs proposent également des briques qui viennent combler quelques-unes des lacunes de la brique documentaire et la sécuriser. C'est le cas, en particulier, de Cirruseo.

L'Open Source est bien présent

Une deuxième famille regroupe des solutions concurrentes de ces grandes plates-formes. Elles n'ont pas vocation à les concurrencer dans les grands comptes, en tout cas pas sur les mêmes périmètres. Elles répondent généralement à des besoins plus ciblés ou adressent des structures de taille plus modeste.

Le plus souvent, ces offres collaboratives sont construites autour d'une gestion documentaire et d'un portail. Sur le marché français, on pense évidemment à Jalios et aux éditeurs Open Source eXo et Liferay. Ce ne sont pas les seuls.

Certains sont là depuis plusieurs années comme Silverpeas et d'autres s'y intéressent de plus en plus fortement. CEO-Vision, par exemple, annonce pour le début de l'année prochaine une nouvelle version 3.0 de sa GED collaborative GoFast. Elle intégrera une suite bureautique collaborative Open Source et la brique sociale sera refondue.

De plus amples informations seront fournies lors du salon Paris Open Source Summit, qui se tiendra les mercredi 16 et jeudi 17 novembre prochains. Un autre acteur historique du collaboratif y sera également présent : Xwiki. Il vient de s'allier avec OW2 pour améliorer la fonction de co-édition en temps réel de documents pour se mettre au niveau de Google Docs. 

Promo Newsletter