Apprentissage

Le Serious Game du VeilleLab Ouest trouve son public

Après plusieurs mois de conception, le Jeu des Explorateurs a été présenté le 9 avril lors de la quatrième édition du VeilleLab Ouest, organisée à la Cantine Numérique Rennaise. « C’est la directrice de la Cantine, Karine Sabatier, qui avait lancée l’idée d’un jeu sérieux dédié à la veille. Elle nous avait accueilli en décembre pour un brainstorming qui avait donné le coup d’envoi de ce projet collaboratif », rappellent Marie Armand et Caroline Thibault, les deux organisatrices du VeilleLab Ouest.

Le développement d’un Serious Game s’inscrit bien dans l’esprit du VeilleLab qui se veut un laboratoire d’idées et un espace de rencontres informelles entre professionnels de l’information. « Le Jeu des Explorateurs répond à notre souhait de proposer une approche de la veille plus pratique, participative et ludique. Il permet à chacun d’être acteur, de manipuler et de s’impliquer. C’est ainsi qu’on retient le mieux »,  souligne Marie Armand.

Présenté sous la forme d’un jeu de plateau, le jeu met en scène une course entre explorateurs. Des cartes d’embuche, d’aide et de bonus viennent pimenter sa dimension tactique. La partie est conduite par un facilitateur qui explique les règles et fait le lien entre la partie ludique et métier du jeu. Elle se termine par un débriefing qui permet aux joueurs de revenir sur les options choisies et de valider les acquis.

Un support à confectionner

Un support à confectionner. Deux prototypes du jeu ont été réalisés pour les tests. Les modèles et leurs évolutions pourront être téléchargés en ligne.

Le Jeu des Explorateurs aide ainsi à découvrir de manière ludique les différentes dimensions de la veille (recherche, collecte, tri, analyse et diffusion des informations stratégiques). « Dans le jeu, le joueur se rend vite compte qu’il ne peut pas avancer s’il n’a pas la bonne information ou s’il n’a pas anticipé les écueils », précise Marie Armand.

Au terme des deux parties de la matinée, les joueurs ont été interrogés sur ce qu’ils avaient retenus. « La dimension stratégique de la veille est parfaitement ressortie », relève Caroline Thibault. En effet, les joueurs ont insisté sur l’importance d’observer les concurrents, de décoder leur stratégie pour optimiser la leur, de faire des choix et de prendre des risques…

Arbre des explorations

Arbre des explorations. Le recueil des observations des participants a été formalisé sous forme de carte heuristique pour dégager les pistes d’amélioration du jeu.

Pour l’équipe du VeilleLab, la partie la plus chronophage a été de concevoir les mécanismes de jeu. L’objectif prioritaire était de s’assurer que tout fonctionnait bien dans le déroulé et les enchainements du jeu. « La rencontre a permis de valider ce point car nous avons accueilli 25 personnes d’horizons très divers qui tous se sont pris au jeu », se réjouit Marie Armand.

Maintenant que la « V1 » est opérationnelle, le souhait est de mettre le jeu à disposition de tous, notamment des différentes antennes des VeilleLab en région. Il est d’ailleurs proposé sous licence Creative Commons, ce qui permet de se l’approprier et de le faire évoluer, à la seule condition que ce soit à des fins non commerciales.

Un site a également été lancé sur lequel vont être publiés toutes les sources du jeu et qui incorpore un forum pour échanger sur les évolutions. « Nous souhaitons développer en priorité la partie métier du jeu et le rôle du facilitateur. Lors de cette rencontre, nous avons abordé l’introduction à la veille mais rien n’empêche de décliner le jeu sur des problématiques plus précises comme la sécurité de l’information », illustre Marie Armand.

Promo Newsletter