Ces villes qui montrent la voie de l'intelligence collective

Et si les collectivités constituaient le bon exemple à suivre en matière de démarche collaborative ? Si l'on parle beaucoup de ce que font les entreprises privées, à travers le déploiement de solutions numériques visant à favoriser la collaboration (réseau social d'entreprise, intranet 2.0, etc.) ou l'innovation participative, certaines collectivités mènent pourtant des initiatives intéressantes, où le numérique ne constitue pas l'alpha et l'omega.

C'est notamment le cas de Nantes ou de Paris, pour ne citer que ces deux exemples, puisque dans nombre de collectivités la participation citoyenne est de plus en plus sollicitée.

Mais ce qui distingue le type d'initiatives menées dans ces deux villes, c'est la manière dont elles couplent le numérique et le physique pour favoriser l'intelligence collective.

A Nantes, ce couplage s'est fait à travers un grand débat pour imaginer l'aménagement des bords de Loire. A côté des réunions publiques qui se déroulaient sur le sujet, les habitants pouvaient proposer leurs idées, réagir aux autres propositions, qu'elles soient formulées sur la plate-forme en ligne ou lors des réunions physiques.

« Ce fut un moyen de faire vivre plus largement le débat, en facilitant l'implication des habitants que nous ne nous touchions pas à travers les réunions, mais aussi une manière d'apporter de la transparence, pour que tout le monde ait le même niveau d'information », nous expliquait le responsable de la démarche (voir notre article).

Un résultat qui a d'ailleurs donné l'idée à la municipalité d'aller plus loin, en développant avec les habitants une nouvelle version de cette plate-forme en ligne, afin qu'elle puisse compléter les débats menés toute l'année au sein des conseils de quartier.

Un enchérissement réciproque entre communauté en ligne et ateliers physiques

A Paris, c'est sur le thème de la ville intelligente et durable qu'une démarche innovante couple numérique et physique. Elle fait cette semaine l'objet d'un article retour d'expérience sur Collaboratif-info.

Contrairement, à l'exemple de Nantes, l'enjeu n'est pas ici de mobiliser la participation citoyenne mais de proposer à un écosystème de partenaires spécialistes de la thématique (associations, start up, PME, grands groupes…) de co-construire un vaste plan d'actions qui enrichisse le plan stratégique élaboré par les élus et les services de la ville.

Une démarche où les débats menés par la communauté en ligne viennent enrichir les discussions en ateliers et où ces derniers échanges viennent s'approfondir sur la plate-forme.

Et comme à Nantes, les résultats obtenus ont, sinon donné l'envie, du moins conforté la municipalité dans son projet de poursuivre dans cette voie du couplage numérique-physique.

« Pour l'année prochaine, la même orientation sera prise sur la question du budget participatif, confie le responsable de la démarche, en essayant d'avoir davantage d'échanges physiques et qu'ils puissent contribuer à mieux organiser les débats sur la plate-forme en ligne et à améliorer leur qualité. »

Promo Newsletter